FESTIVAL NATIONAL DE LA MUSIQUE ANDALOUSE SANAÂ


Musique Andalouse festival sanaa algerie
FESTIVAL ALGERIE
Le mot de la commissaire
Les Hommages
Le Programme
Les Associations Participantes
Les Concerts
Journée d'études
La Galerie Photos
a
Les Vidéos
La Revue de presse
 
 PARTAGER
Festival algerie, musique andalouse sanaa


associations de musique andalouse sanaa algerie
LES ASSOCIATIONS PARTCIPANTES

LES ASSOCIATIONS QUI PARTICIPENT A LA 10 EME EDITION DU FESTIVAL

ASSOCIATION DES BEAUX-ARTS - Alger ASSOCIATION DES BEAUX-ARTS (Alger)

Bien que l’association des Beaux-arts ait vu le jour en 1856 sous le nom de la ‘‘Société des Beaux-arts’’ (doyenne des associations), sa troupe n’a pu voir l’existence qu’en 1980 sous la houlette de feu Benrezzoug, élève de Abderrezak Fekhardji. Après son décès, sa fille prendra la relève, mais les cours avaient un aspect typiquement pédagogique.

Avec la venue de cheikh Abdelmadjid Boumaza, l’association va former sa classe supérieure, pour représenter la société des Beaux-Arts dans les différentes manifestations.

En 2000, l’association change de stratégie, la direction de l’orchestre est confiée à leur élève Mr Abdelhadi Boukoura qui succédera à son maître Abdelmadjid Boumaza. Depuis, l’association ne cesse de progresser et de s’imposer parmi les élites de ce genre musical.

Actuellement l’association compte dans son actif plusieurs niveaux d’apprentissage dont deux classes d’initiation, une classe préparatoire, une semi supérieure et la classe supérieure.

Il est à noter que l’association des Beaux Arts d’Alger compte à son actif cinq CD. Deux nouveaux CD seront disponibles dans les bacs l’année prochaine. Elle compte également plusieurs distinctions :

- 1er prix du festival de la musique andalouse Sanâa 2009 et 2015.
- 3ème prix super concours des lauréats de la sanâa d’Alger.
- 2ème prix du festival hawzi à Tlemcen en 2013.

Plusieurs participations aux différentes manifestations culturelles sur tout le territoire national et international L’association est sous la présidence de monsieur Belkahla Mustapha, grand artiste dans le domaine de la miniature d une reconnaissance internationale.


ASSOCIATION AHBAB CHEIKH SADEK EL BEJAOUI (Béjaïa)

Née le 26 juillet 1973 au sein de l’école de musique de Bejaia créée par feu Cheikh Sadek El Bedjaoui, L’association prend son nom définitif lors du quarantième jour du décès de ce dernier, le 07 janvier 1995, et est présidée par Cheikh Abdelkamel STAMBOULI, ainsi que par les deux fils de Cheikh Sadek.

Apres l’élection de Rochdy BOUYAHIA, le 08 mars 2007, la célébration du centenaire de la naissance de Cheikh Sadek El Bedjaoui a été organisée en décembre de la même année. Cet évènement qui a remporté un franc succès a permis de toucher un public plus large et a également amené une ouverture importante dans la formation des élèves de 8 à 14 ans, inscrits pour un cycle de quatre années d’études permettant l’ accès aux deux orchestres préparatoires de jeunes de l’association.

Plus de 200 élèves sont actuellement inscrits au sein de cette association et suivent une formation musicale à temps complet avec deux vacations en classes mixtes. Chaque mois de juillet, en fin d’année culturelle, une fête est organisée au Théâtre Régional de Bejaia avec remise de prix aux trois meilleurs élèves de chaque classe, ainsi qu’à tous ceux qui ont réussi aux épreuves scolaires, secondaires et universitaires, créant ainsi un fort sentiment d’appartenance à l’association.

L’association a consolidé sa renommée par l’organisation de plusieurs éditions de festivals de musique andalouse à Bejaia. Ainsi que des rencontres maghrébines de musique citadine.

Par ailleurs, pour la jeune génération, l’association a organisé la 1ère édition des Rencontres Nationales Juvéniles de la Musique citadine, ainsi que la première édition des « Dikrayates Cheikh Sadek El Bedjaoui » pendant six jours. Cet évènement a eu un succès considérable auprès des jeunes et fait que l’association «Ahbab Chiekh Sadek El Bedjaoui» participe activement à tous les rendez-vous et festivals de musique andalouse, Sanaa, Malouf et Gharnatie, ainsi qu’aux concerts de musique à travers le territoire national et maghrébin.

Elle a par ailleurs rendu hommage à près d’une trentaine de maitres de la musique andalouse entre 2007 et 2017.

L’ensemble de ses actions en direction des jeunes ainsi que les hommages rendus aux maitres de ce genre de musique andalouse fait de cette association l’une des actrices principales dans la sauvegarde et la transmission du patrimoine musical de notre pays.

ASSOCIATION AHBAB CHEIKH SADEK EL BEJAOUI

ASSOCIATION IBN BADJA

ASSOCIATION IBN BADJA (Mostaganem)

L’Association Culturelle « IBN-BADJA » a été agréée le 05 juin 2002 par la Wilaya de Mostaganem. Elle a pour objectif majeur la formation et l’apprentissage des jeunes enfants aux pratiques de la musique andalouse et accessoirement de ses dérivés, Haouzi, Aroubi.

Aussi, elle se charge de la promotion et la divulgation de notre patrimoine culturel à travers l’enseignement mais aussi à travers des conférences, des soirées artistiques, des publications diverses, des enregistrements audio vidéo…etc.

L’Association IBN-BADJA est composée de membres adhérents et de membres actifs qui composent le bureau, l’encadrement artistique et les différentes classes d’apprentissage, à savoir : classe d’initiation, classe moyenne. La classe supérieure qui représente l’association lors des manifestations tant nationales qu’internationales.


ASSOCIATION BIBANE EL ANDALOUS (Bordj Bou Arreridj)

Fondée en 2009 à l’initiative de mélomanes férus de musique andalouse parmi lesquels Mohamed Cherif Tibourtine , licencié en musique et conseiller à la maison de la culture Mohamed-Boudiaf , et Wahab Kacemi , professeur d’éducation artistique , l’association Bibane El Andalous de Bordj Bou Arreridj a acquis une notoriété qui dépasse largement les limites de sa région. Figure de proue de la scène artistique bordjiènne, l’association conjugue ses efforts pour faire connaitre ce patrimoine musical ancestral à travers toute la région des Bibans et oeuvre à sa promotion et à sa sauvegarde par la transmission aux jeunes à partir de 12 ans. De par le dynamisme de ses membres et la qualité de ses enseignements , Bibane El Andalous se fait vite remarquer et a déjà participé à de nombreuses manifestations dans tout le pays , notamment les journées Zyriab pour la musique de jeunes de Skikda en 2012 - 2013 et 2014.

ASSOCIATION BIBANE EL ANDALOUS

ASSOCIATION EL DJENADIA

ASSOCIATION EL DJENADIA (Boufarik)

L’Association culturelle, artistique et musicale « El Djenadia » a été fondée le 14 juin 1985 à l’initiative de mélomanes de la musique andalouse de la ville de Boufarik.

Le nom « El Djenadia » lui a été donné en hommage au cheikh Boualem Djenadi ; artiste de talent dans le genre Hawzi et Aroubi, natif de Boufarik (wilaya de Blida) décédé le 23 décembre 1972.

L’objectif de l’association est de faire revivre le patrimoine musical andalou et le perpétuer à travers les générations et asseoir une véritable Ecole d’où émergeront les futurs talents et virtuoses dans le domaine de la musique andalouse selon la tradition de l’Ecole Sanâa d’Alger à laquelle se rattache El Djenadia.

Le palmarès de l’association est assez éloquent. Sollicitée pour des évènements à l’extérieur du pays, elle a participé en Tunisie aux festivals internationaux d’Ezzeitouna en 2003 et des Ksours Sahariens en 2005. En 2013, elle représente l’Algérie dans le cadre des journées culturelles algériennes en Serbie et a tenu deux concerts musicaux à Paris (France) la même année. En juin 2016, l’association a participé à la deuxième édition du Festival de musique andalouse « Arij El Andalous » qui s’est déroulée à Rabat ( maroc).

Au niveau national, l’association a eu à participer au festival international de musique andalouse et musiques anciennes d’Alger lors de ses éditions de 2007 et 2008. Ainsi qu’aux festivals nationaux de la musique andalouse Sanâa d’Alger où elle a obtenu le deuxième prix lors des éditions de 2007, 2008 et 2011. Sa participation au festival national de la musique Hawzi de Tlemcen, édition 2009, lui a valu le deuxième prix.

L’action de formation auprès des jeunes menée par « El Djenadia » a permis à un certain nombre de ses élèves d’être distingués lors du concours international de la mandoline à Ankara (Turquie) en 2010 ( 1er prix) et lors du concours national de la Mandoline de l’édition 2011 du festival international de la musique andalouse et musiques anciennes d’Alger (2eme prix).

Par ailleurs l’association a édité plusieurs albums relatifs aux différents modes : Mazdj Maya / Rasd Eddil, Ghrib, H’sine, Mazdj Rasd Mezmoum, M’djenba, nouba Mazdj Raml / Raml Maya, nouba Mezmoum, ainsi qu’un double album composé de la nouba H’sine et un CD dans le genre Hawzi et Mdih.

Ces deux dernières années, d’autres albums ont concerné la « nouba Sika », la nouba Maya et le genre « hawzi et Mdih » enregistrés en collaboration avec des artistes connus de la musique andalouse.

Des enregistrements ont également été réalisés en hommage aux maitres : LAKHAL Mohamed dit « Bach qassed » et au regretté Kamel YOUBI, « poète du terroir ».


MENZAH ANADIL EL DJAZAÏR (Chéraga - Alger)

La musique classique algérienne fait partie intégrante de notre culture. C’est dans le but de sauvegarder ce patrimoine si précieux et de contribuer à sa fidèle transmission, que notre association de musique andalouse Sanâa a vu le jour en Janvier 1992.

Sa vocation originelle vise à initier et à former des jeunes à la musique andalouse de l’école d’Alger « Sanâa ». Cette démarche a commencé en 1991. Un ensemble d’une quarantaine d’élèves sélectionnés, constitue la première classe en 1992. C’est d’abord une école de musique andalouse, puis elle a été érigée en association en Avril 2000, sous le nom de « Anadil El Djazaïr ».

En décembre 2016, l’association est rebaptisé « MenzahAnadil El Djazaïr ». Aujourd’hui, l’association compte plus de 150 élèves répartis sur quatre niveaux d’apprentissage. L’association participe activement à différentes manifestations culturelles, aussi bien nationales que maghrébines. L’association a, à son actif trois CD : Nouba Mdjenba, édition 2004 ; Madaïh Dinia, édition 2009 et un CD de l’Hymne de la prestigieuse Ecole Nationale d’Administration (Composition Youcef Oueznadji), édition 2004.

Le credo de notre association est de rester fidèle, à l’esprit et à la lettre, de l’héritage légué par nos prestigieux prédécesseurs : Mohamed Ben Ali Sfindja (1844-1908 ; Cheikha Yamna (1859-1933 ; Mohamed Benteffahi (1870-1944); Mohamed Fekhardji (1896-1956) ; Abderezzak Fekhardji (1911 -1984) et Sid Ahmed Serri (1926/2015).

Notre souhait le plus cher est que les chants mélodieux de cette musique retentissent encore longtemps, portés par les élèves d’aujourd’hui qui, on l’espère, la transmettront fidèlement aux générations futures.

Depuis sa création, l’association sous la férule de Youcef Oueznadji a formé 700 élèves.

MENZAH ANADIL EL DJAZAÏR


Haut de Page ^

Musique andalouse
Festival algerie
Copyright © 2013 - 2018 Festival National de la Musique Andalouse SANAA
Tous droits Réservés 
Conception, Réalisation & Référencement
bsa Développement