FESTIVAL NATIONAL DE LA MUSIQUE ANDALOUSE SANAÂ


Musique Andalouse festival sanaa algerie
FESTIVAL ALGERIE
Le mot de la commissaire
Les Hommages
Le Programme
Les Associations Participantes
Les Concerts
Journée d'études
La Galerie Photos
a
Les Vidéos
La Revue de presse
 
 PARTAGER
Festival algerie, musique andalouse sanaa


associations de musique andalouse sanaa algerie
LES CONCERTS

LES CONCERTS DE MUSIQUE DE LA 10 EME EDITION DU FESTIVAL

MANAL GHERBI MANAL GHERBI

Manal Gherbi, un nom incontournable dans le paysage artistique algérien est une artiste qui allie à la fois élégance et talent. Elle a acquis rapidement une réelle maitrise du Luth et du piano ainsi qu’une connaissance approfondie du répertoire Andalous et Hawzi.

Ce qui lui a rapidement ouvert les portes de l’association El Inchirah dans laquelle elle ne tardera pas à s’imposer en tant que soliste. Servie par une belle voix et une technique vocale et instrumentale remarquables, maitrisant le piano, le luth, le violon et la kouitra, Manal aura les atouts nécessaires pour rayonner sur la scène nationale et même internationale à la faveur des échanges culturels auxquels elle a participé.

Parallèlement à son parcours dans le monde de la musique andalouse, elle activera au sein de la chorale polyphonique Nagham et participera à de nombreux spectacles avec les orchestres symphonique et philarmonique algériens, en tant que soliste.Cette activité artistique, aussi intense soit elle, ne l’empêchera pas de faire de sérieuses études au sein de l’université d’Alger, d’où elle sortira avec un diplôme de pharmacienne.

Ayant plusieurs cordes à son arc, elle est sollicitée pour animer à la télévision algérienne, des émissions cultes, telles que « H’na Flahna », « Ahalil », « Diwan » et « Alhane Wa Chabab » pendant une décennie.

Elle deviendra peu à peu la présentatrice préférée des producteurs et réalisateurs qui ont su apprécier en elle son niveau intellectuel élevé, son parfait bilinguisme, sa vaste culture générale, et sa culture musicale en particulier.


FAYÇAL BENKRIZI

Né le 19 février 1972, à Mostaganem, n’est autre que le fils du fondateur de la 1ère Ecole de Musique Andalouse de Mostaganem en 1967, en l’occurrence Hadj Moulay BENKRIZI, lui-même disciple des maîtres Hadj Abdelkrim M’hamsadji, Hadj Omar BENSEMMANE et Hadj Mohamed Khaznadji.

Il débute dans la musique très tôt, à l’âge de 5 ans et commence à toucher à tous les instruments, si bien qu’il maitrise le violon, le r’beb, la cithare, le piano, la kouitra, et le luth à l’âge de 10 ans.

En 1982, (à 10 ans) il obtient le 2ème prix du conservatoire de Mostaganem, en 1988, à l’âge de 16 ans, le 1er Prix au Salon de l’Enfance d’Alger.

Dès 1986, à 14 ans, il interprète son premier solo sous l’oeil attentif et protecteur de son idole Mohamed khaznadji qui lui transmettra par la suite un nombre inestimable de morceaux inédits.

Il a à son actif plusieurs enregistrements à la télévision et à la radio, ainsi que des CD, de ses participations aux festivals nationaux et internationaux, au siège de l’Unesco à Paris, à Tanger, et en Espagne.

Il crée, en 2002 l’association IBN BADJA avec laquelle il remporte plusieurs prix et qu’il a pu hisser au rang des meilleures associations du pays.

FAYÇAL BENKRIZI

LAMIA AIT LAMARA

LAMIA AIT LAMARA

Dès l’âge de 4 ans, Lamia Ait Lamara, rejoint l’association les Rossignoles d’Alger, où elle fait connaissance avec la musique arabo-andalouse et ses dérivés, elle a eu la chance d’être formée sur la Sanaâ par le professeur Youcef Ouznadji élève du maître Sid Ahmed Serri. Elle s’exerça sur différents instruments de musique tels que le Rebab, le luth, la mandoline et le violon, très tôt, elle se démarqua par ses capacités vocales très particulières .L’association lui permet pendant plus d’une décennie de se frotter à l’univers de la musique et enchaîne plusieurs scènes en tant qu’élève dans cette association.

A 18 ans, elle intègre l’association El Inchirah encadrée par le professeur Smail Hini, très rapidement elle devient une des solistes principales d’El Inchirah, ce qui lui permettra d’enrichir d’avantage son répertoire, et de basculer aussi vers d’autres styles autre que la Sanaâ, tel que le Hawzi , le madih, le melhoun ...etc .Ce parcours lui permettra de gagner en assurance et professionnalisme. C’est en 2014 que la chanteuse décide de s’envoler pour une carrière solo, en formant son propre orchestre.

Soucieuse de la valeur et de la richesse patrimoniale et artistique de cette musique. Elle se lance le défi de planer sur plusieurs répertoires allant du malouf de Constantine jusqu’au Gharnati de Tlemcen.

La nouba n’est pas sa seule préférence, elle excelle aussi dans l’interprétation du malhoun et du hawzi en y apportant sa touche personnelle, un regard jeune, actuel contemporain de ces styles.


FARID KHODJA

Farid Khodja fut bercé dès son jeune âge par les sons aussi voluptueux que mélodieux qui s’échappaient du rabâb de son oncle Mohamed Khodja dit Dziri, cet inconditionnel de la musique arabo-andalouse qui l’initia à la nouba en l’emmenant assister aux répétitions qu’il donnait à la doyenne des associations blidéennes El Widadia. Mais c’est à l’école Nedjma qu’il fut inscrit par son père en 1975.

Il apprend ses premières gammes musicales du maître Mohamed Tobal. Cette rencontre lui sera bénéfique. À l’invitation de Abdelhakim Meziani, Farid Khodja intègre l’association Al Andaloussia d’Alger. La rencontre des maîtres Mustapha Boutriche, Mohamed Khaznadji et Nourredine Saoudi parfait son éducation musicale. En 1994, il rejoint l’association Al widadia de Blida. Mustapha Benguergoura lui sera d’un apport considérable et enrichira son répertoire de noubates.

C’est en 1996 que Farid Khodja vole de ses propres ailes aux sons de son instrument fétiche, le rabâb. Il enregistre 5 CD, dont une nouba mezmoum, un florilège de chants haouzi , une nouba rasd eddil.son dernier opus, « Narandj» en collaboration avec Denis Martinez, paru en 2017, se veut un hommage à sa ville Blida.

FARID KHODJA
Haut de Page ^

Musique andalouse
Festival algerie
Copyright © 2013 - 2018 Festival National de la Musique Andalouse SANAA
Tous droits Réservés 
Conception, Réalisation & Référencement
bsa Développement